Vers un nouveau traitement de l’obésité : restaurer la sensation de satiété

Aphadolie

« Les gros n’ont qu’à moins manger et s’activer un peu plus pour perdre du poids ». Cette phrase, on l’a déjà tous entendue. Est-ce si simple ? Des études scientifiques montrent que la suralimentation ainsi que la consommation de plats trop riches en graisses (lipides) et en sucres (glucides) provoquent des modifications au niveau du cerveau.La fonction neuronale impliquée dans la régulation de la prise alimentaire est alors altérée.

Un cercle vicieux se crée dont les trois composantes majeures sont malbouffe, fonction neuronale détériorée et sensation de satiété dérégulée. La leptine est une hormone dont la fonction neuronale est altérée au cours de ce cercle vicieux.

 

 

Une pandémie d’obésité

Une étude très récente, publiée par la prestigieuse revue médicale New England Journal of Medicine, révèle que 12 % de la population mondiale est obèse, et qu’un homme sur trois est en surpoids !

Carte mondiale des taux d_obésité

Carte…

View original post 921 altre parole

Pubblicato da soudaz

Mi piace fare bene ciò che faccio: tra il farlo bene e il farlo male si spende la stessa energia, per cui.... anche se l'errore mio fa parte integrante del mio apprendimento e miglioramento continuo!

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: