Comment jongler avec le néant? Faut-il esquiver pour exister?

philosophie et existence!

La règle est simple : il n’y a rien. Mais le temps est si long qu’inévitablement se produit, çà ou là, tel ou tel impromptu d’existence, comme quelque irruption incongrue et sitôt résorbée. Bulle, parenthèse que referme, sans trace, le néant. Comment l’espace vide et le néant du temps laisseraient-ils exister une durée ?

A moins que l’existence n’apprenne à esquiver. Imaginons, puisque le temps le rend inévitable, qu’une chose quelconque enfreigne la vacuité de l’espace, et se trouve donc exister quelque part. Comment pourrait-elle éviter de subir aussitôt la prévisible sanction du temps, l’anéantissement ? Par la fuite. Il suffit qu’elle ne soit plus où l’on veut la détruire. L’esquive est le grand art qui rend l’existence possible. Elle est ce double jeu dans l’espace temps, qui joue l’espace contre le temps, et le temps contre l’espace. Puisque chaque destruction se produit en un lieu et un temps précis, il suffit…

View original post 99 altre parole

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...